LOFT

Réhabilitation d’un ancien atelier en fond de cour afin de le transformer en un loft de 230m². Aucune ouverture sur l’extérieur, seul un patio central de 22m² et des puits de lumières dans les chambres et le séjour éclairent les espaces. Cuisine ouverte sur le séjour, 5 chambres + une mezzanine, 3 salles d’eau et une salle de bain complète ce loft. La porte d’entrée est constituée d’une porte de garage motorisée avec un vantail piéton. Le sol est une résine sur chape béton. L’ensemble de la structure métallique est apparente et vernie pour garder l’aspect naturel de l’acier. Des verrières permettent aux chambre de capter la lumière naturelle du patio. Un mur en brique vient également habiller le fond du salon où l’on peut trouver un poêle à granule largement vitré. Un programme d’exception en plein coeur de la cité corsaire !

Maître d’Ouvrage : Privé

Localisation : Saint-Malo

Année de réalisation : 2018

Crédit photos ©INTERVALphoto


EXTENSION

Création d’une extension du séjour et de la cuisine en ossature bois, zinc anthracite et pierre de parement. Le projet consiste à prolonger un espace perdu en “dent creuse” pour agrandir l’espace de vie et apporter de la lumière. Orientée Sud Ouest, les larges baies vitrées ouvrent sur une terrasse composite.

Maître d’Ouvrage : Privé

Localisation : Saint-Grégoire

Année de réalisation : 2017

Crédit photos ©INTERVALphoto


Extension / Rénovation

Extension et rénovation intérieure d’une maison des années 80 : création d’une suite parentale composée d’une chambre donnant sur le jardin, d’un dressing, salle d’eau et WC séparé. L’extension en ossature bois, isolation en ouate de cellulose et finition enduit traditionnel à l’extérieur vient s’harmoniser avec l’existant. Un patio central et un jeu de toiture ardoise affirme cette correspondance. Une terrasse en composite, ouverte sur le jardin relie les espaces. A l’intérieur, transformation complète du rez-de-chaussée existant : déplacement de la cuisine, suppression d’une chambre et salle d’eau pour agrandissement du séjour.

Maître d’Ouvrage : Privé

Localisation : Sainte-Marie de Redon

Année de réalisation : juin 2011


Rénovation

Projet atypique de rénovation d’un escalier intérieur de maison, avec création d’une chambre supplémentaire dans les combles. La problématique du Maître d’ouvrage était de trouver un usage à des combles mal isolée et difficile d’accès. Dans une maison traditionnelle des années 70-80, un escalier maçonné permettait d’accéder à l’étage, puis par un couloir étroit sous rampant et le franchissement d’un escalier de fortune, nous pouvions accéder à ces combles. Afin d’apporter un réel usage à ces combles et qu’ils fassent partie intégrante de la maison, le projet a consisté à déposer le plafond de l’étage et retrouver ainsi une luminosité et une hauteur sous rampant plus conséquente. Des châssis de toit ont été posé et ont accentué cette impression de volume éclairant. Les combles se sont transformées en chambre et pour y accéder un escalier métallique et sa passerelle, tout en légèreté, offrent une nouvelle dimension à ce cœur de maison. Pour accentuer cette double hauteur, et créer un effet « cabane dans les arbres », un pan de mur de la nouvelle chambre se voit vêtu d’une tapisserie représentant une succession de tronc de boulot moderne et décalé. Pour finir, sous les châssis de toit une petite alcôve offre aux enfants un espace de jeux depuis la passerelle.

Maître d’Ouvrage : Privé

Localisation : Bruz

Année de réalisation : juillet 2012


Maison Passive

Réalisation d’une maison Passive sur la commune de Lassy (35). D’une volumétrie volontairement compacte et simple à l’extérieur, cette maison à la pointe de la thermique offre des volumes intérieurs originaux : double hauteur dans le séjour, salon en contre-bas par rapport au reste de la pièce de vie, chambre/cabane au premier étage, suite parentale avec mezzanine dans les combles… L’ensemble de la maison est conçue pour offrir à la façade Sud sur triple hauteur, une vue sur la campagne de Lassy et maximiser ses apports solaires. Le terrain en pente participe également à cette composition, offrant une terrasse sur pilotis en direction de la campagne boisée en contre-bas. La structure de la maison est composée de blocs à bancher isolés, enveloppant entièrement le volume chauffé pour une performance optimale. Les menuiseries triple vitrage et la VMC double flux complète le dispositif pour atteindre les objectifs du Passif.

Quelques chiffres :

– Besoin de chauffage : 9 kWh/(m²a)
– Puissance de chauffe : 11 W/m²
– Fréquence de surchauffe (au-delà de 25°C) : 4% (pour info cet été avec la canicule, la maison est restée à 22/23° max !
– Test d’infiltrométrie n50 : 0.5 1/h
– Energie primaire non-renouvelable : 73 kWh/(m²a)
– Energie primaire renouvelable : 33 kWh/(m²a)

Maître d’Ouvrage : Privé

Localisation : Lassy

Année de réalisation : Juin 2019

Bureau d’étude thermique : TY ECO²

Crédit photos ©INTERVALphoto


Rénovation

Rénovation complète d’une maison de bourg fin 19ème siècle : ouverture de murs porteurs, transformation d’un ancien porche en entrée et cuisine, suppression des cloisons, isolation laine de bois, bardage bois en façade, changement des menuiseries bois et alu. Mise en place d’une pompe à chaleur Air/Eau basse température. Aménagement d’une cour intérieure avec terrasse composite, baie vitrée coulissante 3 vantaux permettant d’ouvrir la cuisine sur l’extérieur. Grâce à ces travaux cette maison de bourg s’ouvre sur l’extérieur et laisse pleinement entrer la lumière.

Maître d’Ouvrage : Privé

Localisation : La Chapelle-Chaussée

Année de réalisation : décembre 2011


Maison passive

Réalisation d’une maison certifiée Passive par le PASSIVHAUS INSTITUTE. Située en plein cœur d’un lotissement, et contraint par le règlement qui le régit, cette maison à la volumétrie traditionnelle offre des espaces et une qualité de vie incomparable. Largement vitrée au Sud mais très fermée au Nord, les pièces sont distribuées à l’intérieur pour vivre pleinement de cette exposition. Une double hauteur avec mezzanine permet un apport de lumière naturelle maximale, même à l’étage. Entièrement en ossature bois, isolation en ouate de cellulose et fibre de bois extérieure, cette construction atteint tous les objectifs en matière de consommation d’énergie : énergie primaire à l’année seulement 10Kwh/(m²an), 5 fois plus performant que l’exigence RT 2012 à 50Kwh/(m²an). La consommation électrique annuelle de la maison est estimée inférieure à 300€ pour le chauffage, l’eau chaude sanitaire et la VMC. Cette maison est aussi remarquable au niveau de la qualité de l’air, grâce à sa VMC double flux à très haut rendement, des énergies renouvelables, avec un ballon d’eau chaude solaire et un poêle bûche en appoint. Le confort d’hiver est assuré par l’isolation et l’étanchéité à l’air de la maison avec un test d’infiltrométrie Q4 à 0,39m3/h.m² ce qui équivaut environ à 0,10 volumes/heures en équivalence test d’infiltrométrie n50 RT2012. Pour rappel la norme RT2012 exige 0,6 volumes/heures. Ici nous sommes 6 fois plus performant… L’ensemble de cette conception permettra d’avoir une température intérieure de 22°C toute l’année, le confort d’été étant quant à lui obtenu par des brises soleil extérieurs intégrés à la façade et pilotés par un système de domotique, permettant au Maître d’Ouvrage de partir travailler sans se soucier d’éventuelles surchauffes en journée. Des châssis de toit situés dans la double hauteur du séjour permettent également de créer une surventilation diurne et nocturne en cas de nécessité. Enfin, pour l’agrément et les besoins ponctuels de chauffage en plein hiver, un poêle bûche trône au milieu du séjour, adossé à un mur en brique de terre crue, permettant d’apporter un complément d’inertie à la maison, de conserver les calories du poêle bûche et de réguler l’hygrométrie intérieure de la maison, en complément de la VMC double flux.

Maître d’Ouvrage : Privé

Localisation : Laillé

Année de réalisation : juin 2015


Extension

Extension d’une maison des années 70 en lotissement : création d’une suite parentale composée d’une chambre et d’une salle d’eau. Un espace de transition permet de relier la suite parentale à la maison actuelle et offre un lieu de calme et de méditation ouvert sur le jardin et la terrasse. Par un jeu de parois en bardage bois rouge et en Zinc Quartz, l’extension se plie et se déplie vers le jardin. Un claustra en Zinc quartz vient créer cette intimité nécessaire à la chambre et à la terrasse vis à vis du voisinage. Des châssis de toit viennent éclairer la salle d’eau et l’espace de transition.

Maître d’Ouvrage : Privé

Localisation : Bruz

Année de réalisation : mars 2015


Extension / Surélévation

Surélévation d’une maison de ville par suppression et modification de la toiture. Cette habitation avait déjà été modifiée par une extension côté jardin, mais un nombre de chambre insuffisant obligea le Maître d’ouvrage à repenser son aménagement intérieur. La complexité du terrain et des règles d’urbanisme nous orienta vers une surélévation de l’étage pour gagner en surface habitable. Un agrandissement également du plancher par le prolongement d’un volume créé en porte-à-faux a permis d’obtenir les 3 chambres et la salle d’eau nécessaire. Le volume tout en ossature bois et zinc quartz est percé de 5 châssis de toit électriques, implantés aléatoirement, créant un jeu graphique à l’extérieur comme à l’intérieur des pièces. Isolation des murs, toit et plancher en laine de bois.

Maître d’Ouvrage : Privé

Localisation : Rennes, quartier Sud-Est

Année de réalisation : septembre 2014


Extension

Extension d’une maison des années 70, située dans un véritable écrin de verdure. Le souhait du Maître d’Ouvrage était de créer une pièce supplémentaire pour y implanter un billard et accueillir les amis. Profitant de la végétation offrant un cadre paysager de grande qualité, l’extension se présente comme un jardin suspendu, sous lequel la salle de billard prend place. Couvert d’une toiture terrasse végétalisée avec des porte-à-faux en Zinc Quartz, la salle s’ouvre sur le jardin par une baie vitrée en angle. Légèrement enterrée pour profiter du jardin, cette extension se couvrira au fur à mesure du temps, de plantes grimpantes positionnées le long des façades. En ossature bois et bardage bois, les façades sont rétro éclairée la nuit par des projecteurs encastrés, soulignant les débords de toiture.

Maître d’Ouvrage : Privé

Localisation : Brécé

Année de réalisation : mai 2012